Publi Tech Echo
Home » «Mouvement 99 – 05»: Les femmes prennent leur destin en main
COMMUNIQUES

«Mouvement 99 – 05»: Les femmes prennent leur destin en main

Dans le cadre de l’abandon effectif de l’excision des filles qui a été annoncé publiquement depuis 1997 par les femmes de la zone de Malicounda Bambara au Sénégal, un mouvement pour officialiser ce tournant décisif de leur histoire a vu jour.

En effet, le lancement officiel du «  Mouvement 99 – 05 » a été fait ce Jeudi 06 Février 2020 à Kolda. Le mouvement composé essentiellement d’enfants et de jeunes cibles est en effet un canal de lutte contre les mauvaises pratiques faites sur les enfants afin de leur assurer un avenir meilleur et un cadre de vie plus épanoui. Il est ouvert à toute personne désirant travailler en ce sens.

L’objectif du mouvement est d’aider à la  mise en œuvre effective de l’élimination de l’excision selon la politique allant dans ce sens et qui a été mise en place par  l’État depuis plus d’une décennie. Malgré les obstacles se hissant devant lui, l’État  est en train de faire des mains et des pieds pour pouvoir mettre à exécution cette politique, surtout à travers la loi interdisant la pratique de l’excision qui a été adoptée en 1999.

Ces obstacles qui sont entre autres liés à une mauvaise communication, ont pu être transcendés particulièrement dans la région de Kolda, où des avancées notoires ont été faites, grâce à la présence et à l’engagement des autorités et où des sanctions ont déjà eu à être prises contre ceux qui s’adonnaient toujours à la pratique. C’est dans le souci de pouvoir étendre ces bonnes pratiques dans tout le pays, le Mouvement 99-05 a été mis en place.

Les missions du Mouvement sont entre autres:

-l’information et aussi la formation de ceux qui sont les plus exposés à ces pratiques à savoir les enfants pour qu’ils connaissent leurs droits afin de pouvoir mener des actions pour se réaliser et s’épanouir.

-la lutte contre toutes ces pratiques et la contribution au meilleur être et devenir des enfants. 

La vision selon laquelle le mouvement a décidé de dérouler son plan de travail est que: “Tous les enfants du Sénégal, doivent naître et grandir dans de bonnes conditions, et jouir de leurs pleins droits pour s’épanouir, tout en aidant leurs communautés à se développer harmonieusement dans la paix et dans un environnement favorable”.

A travers le slogan “Touche pas à ma sœur” lancé par le mouvement, les jeunes ont solennellement invité les Autorités administratives, judiciaires, territoriales, académiques, religieuses et coutumières à les aider à mettre en oeuvre leur plan stratégique.

Hélène Faye, Publi Tech Echo

Articles de même catégories

Première édition en Afrique de La Journée de la Femme Digitale: un succès unanimement reconnu

Publi Tech Echo

Paris accueille la 7ème édition des assises de la transformation digitale en Afrique

Publi Tech Echo

Le Maroc abrite le 7e Camp Yalda i-Boot sur «L’Afrique à l’ère numérique»

Publi Tech Echo

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire plus

Privacy & Cookies Policy