Publi Tech Echo
Home » Microsoft et la NSA confirment un bug majeur de Windows 10
SÉCURITÉ WEB

Microsoft et la NSA confirment un bug majeur de Windows 10

Un nouveau bug a été découvert dans Windows 10. En effet, Microsoft vient tout juste de mettre en ligne un nouveau patch de sécurité, ce patch dont l’objectif est de  combler essentiellement une faille critique qui affecterait des millions d’ordinateurs sous Windows 10.

Selon le site PressCitron qui nous apporte l’information, la vulnérabilité a été dissimulée durant des années dans le composant CryptoAPI, et plus particulièrement dans le crypt32.dll. Ce dernier inclut notamment des fonctionnalités et la possibilité de chiffrer et de déchiffrer les données en utilisant des certificats numériques, cette nouvelle faille de sécurité pourrait permettre à des utilisateurs aux intentions peu nobles et mauvaises à imiter une signature numérique, en faisant ainsi passer de vilains malwares pour des logiciels jugés tout à fait sains et utilitaires pour le PC.

La faille touche ainsi les versions PC de Windows 10, mais également les serveurs qui ne sont pas épargnés, sans oublier les navigateurs comme  Internet Explorer et Edge.

L’utilisateur n’aurait aucun moyen de savoir que le fichier est malveillant, car la signature numérique semblerait provenir d’un fournisseur de confiance” explique Microsoft. A l’heure actuelle, Microsoft a annoncé qu’aucune preuve  confirmant que le bug a été massivement exploité par des hackers n’a été trouvé. Il a donc jugé nécessaire de classer cette faille comme “Importante” .

La faille  tombe vraiment mal.  Ce nouveau bug qui a été détecté est venu au mauvais moment pour Microsoft, en raison du fait que le géant américain est actuellement en train de pousser les utilisateurs de Windows 7 à migrer vers Windows 10, afin de profiter d’une sécurité plus poussée et plus accrue, ce qui n’est réellement pas le cas.

Ceci s’explique par le fait que depuis ce 14 janvier 2020, Windows 7 ne bénéficie plus du moindre support de la part de Microsoft. En termes plus clairs: Windows 7 ne recevra plus de mises à jour de sécurité venant de Microsoft.

La rédaction

Articles de même catégories

Le premier salon Africain 100% technologique ouvre ses portes à Rabat

Publi Tech Echo

Cyberattaque à l’ONU: 400 Go de données téléchargées et, pas de traces

Publi Tech Echo

Bénin: La cyber-sécurité aux cœur de la nouvelle révolution

Publi Tech Echo

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire plus

Privacy & Cookies Policy