Publi Tech Echo
Home » Mali: Les solutions numériques pour sauver l’éducation?
CONTRIBUTIONS

Mali: Les solutions numériques pour sauver l’éducation?

L’explosion numérique, auquel le monde fait face, est une belle opportunité pour le système éducatif malien, qui souffre de maints maux, cependant, pour l’introduction du numérique dans l’éducation, des préalables devraient être observés.

Dans maintes écoles publiques maliennes, on compte plus de 100 élèves dans une seule classe, ce qui constitue un frein à la gestion efficace, par ailleurs il n’y a pas de bibliothèques, pas d’outils scolaires adéquats.

Selon Brema Ely Dicko, professeur de sociologie au Mali: “Le numérique est une belle opportunité pour le système éducatif parce qu’il existe des millions de ressources libres (articles, vidéos, sons, …) sur internet”.

Ce docteur en sociologie ne doute en aucun cas du fait que le numérique pourrait permettre de résoudre la question des infrastructures scolaire au Mali. Il poursuit: “En cas de grève, les apprenants pourront accéder aux cours sur internet”.

Le Mali, chiffre à ce jour, un taux de pénétration du téléphone mobile au-delà des 100% depuis 2012 et selon le livre de Cheick Oumar Sagara, “Étude de la confiance dans les transactions « M-Banking » en Afrique : Le cas ‘’Orange Money’’ au Mali”, le Smartphone pourrait être utilisé comme un outil d’enseignement en l’employant pour « diffuser des contenus éducatifs ».

Depuis 2019, le censeur du lycée privé Bafily Traoré de Bamako, Aboubacar Koné, a initié un projet d’éducation numérique dont le but est de permettre aux élèves, aux parents d’élèves ainsi qu’aux professeurs et à l’administration scolaire de rester permanemment en contact dans le cadre de l’instruction des enfants.

Cet outil est susceptible de permettre aux apprenants d’être plus autonomes dans le cadre de leur apprentissage et de ne plus trop dépendre des enseignants. Selon le promoteur de cet outil, il s’agit en effet d’une “technologie intelligente, novatrice et ludique au service de l’éducation accessible via une tablette ou un smartphone connecté partout et à tout moment. Ceci permet d’éveiller la curiosité et l’appétit intellectuel des élèves stigmatisés, stressés par la crise”.

Cependant, il y a beaucoup de choses à revoir car il ne faudrait pas que ces genres d’initiatives viennent et restent uniquement au niveau des écoles privées. Cette numérisation des écoles devrait  connaître une généralisation dans tout le pays, et ce à tous les niveaux, surtout dans les zones où les crises perdurent et où le nombre d’écoles fermées est en dégringolade à chaque année.

Selon Ousmane Traoré, blogueur malien: “Avec la toile, bien des tares de notre système éducatif trouveront un remède, en mettant en ligne des plateformes d’apprentissage et des bibliothèques et en initiant tôt les élèves à l’utilisation de l’outil informatique, grâce notamment au MOOC, des cours en ligne, gratuits et accessibles à tous”.

Le coup de cette introduction du numérique dans l’éducation peut s’avérer fastidieux et colossal vu l’état du pays considéré comme  un “pays en guerre”, mais ce qu’il faudrait également souligner, c’est de faire accompagner cette introduction par des mesures de veille afin d’éviter toute dérive en la matière. La loi sur la cybercriminalité doit, à ce titre, être insérée dans les programmes d’éducation.

Hélène Faye, Publi Tech Echo

Articles de même catégories

Sénégal: Une Transition Digitale Aux Éléphants Blancs (Par Malick Faye)

Publi Tech Echo

Armelle Nyobe spécialiste en communication: le knowledge management est un domaine passionnant"

Publi Tech Echo

Un Sénégal émergent à l’heure du numérique pour tous (Aziz Wane)

Publi Tech Echo

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire plus

Privacy & Cookies Policy