Publi Tech Echo
ACTU WEB

Digital.In : miser sur l’intelligence artificielle pour répondre à la problématique de l’emploi

La startup sénégalaise Digital.in, co-fondé par M. Djibril Diaw, entre de plain-pied sur le marché sénégalais après celui de la Côte-d’Ivoire. Les fondateurs de cette plateforme qui offre une solution recrutement se basant sur l’intelligence artificielle au service des cadres en Afrique ont fait face à la presse ce jeudi 31 octobre pour décliner leurs objectifs, leur vision mais aussi, l’innovation majeure apportée dans ce secteur pour résoudre la problématique de l’emploi dans les pays africains.



L’une des spécificités de la plateforme digital.in est la mise en relation des candidats et des entreprises qui ont un taux élevé de compatibilité. En d’autres termes, les recruteurs au niveau des entreprises passeront moins de temps dans la sélection de profils qui ne répondent pas à leur besoin grâce à l’intelligence artificielle : c’est le « matching par affinités ». L’entreprise pourra évaluer les compétences transversales du candidat (soft skills) grâce à des algorithmes conçus pour analyser la personnalité, les motivations ainsi que le niveau d’expérience et de formation.

A en croire le co-fondateur M. Djibril Diaw « nous sommes la première plateforme de matching par affinités utilisant des algorithmes dans le processus de sélection. Digital.in utilise l’intelligence artificielle pour répondre spécifiquement à trois problématiques : (1) doter le marché ouest africain d’une solution sur mesure spécifiquement dédiée aux cadres, (2) apporter une nouvelle méthode de recruter et (3) donner du sens au métier des recruteurs ».

Il semble aujourd’hui crucial de connaitre la personnalité d’un futur collaborateur avant de le recruter. Est-ce que sa personnalité est en adéquation avec les valeurs de l’entreprise ? Il arrive que des recrutements se soldent par des échecs, quand on sait que recruter prend du temps et de l’argent. Il semblerait que les compétences techniques qu’on appelle hard skills ne sont pas en cause : les diplômes et l’exercice du candidat apportent des garanties. La personnalité du candidat cependant, ne fait pas systématiquement l’objet de mesure, ou d’investigation.

La plateforme Digital.in intègre ainsi 4 modules algorithmiques :



  • Parsing offre et Cv (élimine la nécessité de saisie manuelle des données, permet aux candidats ou entreprise de déposer leur candidature ou offre depuis n’importe quel terminal fixe ou mobile)
  • Moteur de recherche intelligent (une recherche efficace)
  • La suggestion du candidat ou offre
  • Le matching par affinité (machine learning)

Quant aux avantages concurrentiels de cette innovation, M. Diaw et M. Kéba Diop soutiennent que « les plateformes qui existent sur le marché utilisent des technologies d’automatisation, notamment des ATS (Applicant Tracking System), qui existent depuis les années 1990.  Le problème avec ces outils, est qu’ils sont limités car ils ne permettent que de suivre le parcours des postulants et de les enregistrer ».

La Rédaction

 

Articles de même catégories

Utilisation de la carte dans les enseignements: Geomatica lance le projet « une classe, une carte »

Publi Tech Echo

Orange et Apigate partenaires pour le lancement d’une plateforme API digitale en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient

Publi Tech Echo

Sénégal: L’operateur TIGO se branche à la 4G

Publi Tech Echo

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire plus

Privacy & Cookies Policy