Publi Tech Echo
ACTU WEB AFRIQUE

80 millions de jeunes bénéficieront de l’essor du commerce numérique en Afrique d’ici 2030.

Une étude récente de Master Foundation en partenariat avec BFA a révélé que 80 millions de jeunes africains bénéficieront de l’essor du commerce numérique en Afrique d’ici 2030.



Ces résultats indiquent que le secteur du commerce numérique a le potentiel de bouleverser l’avenir du marché du travail sur le continent.

Le commerce numérique, ou commerce électronique, est un secteur émergent en Afrique. D’ici 2030, plus de 10% de sa main-d’œuvre, largement informelle, utilisera des plateformes numériques. Ces travailleurs participeront au commerce numérique en tant que consommateurs et, avec un environnement politique favorable, pourraient également devenir un nouveau groupe de travailleurs appelé iWorkers.

Ces jeunes connectés numériquement qui entrent sur le marché du travail généreront des revenus dans le «gig economy», par le biais de l’emploi direct auprès de grandes plates-formes telles qu’Amazon et Alibaba, et par le biais de petites entreprises, débouchant éventuellement sur un travail plus formalisé.



Tricia Williams, directrice principale, Stratégie et apprentissage à la Mastercard Foundation, a déclaré: «Un nombre considérable de jeunes pourraient bénéficier de l’essor du commerce numérique en Afrique, ce qui leur permettrait de sortir de la pauvreté et d’aider leurs familles. Les décideurs ont une opportunité particulière de façonner l’avenir du travail des jeunes africains en concevant des politiques favorables à la croissance. Ces politiques doivent libérer le potentiel du commerce numérique tout en réduisant les risques.  »

Le commerce numérique et l’emploi des jeunes en Afrique versent dans le sens où les gouvernements africains peuvent immédiatement adopter trois approches pour se préparer à l’avenir, ainsi que la jeunesse africaine, pour les différents scénarios associés à l’émergence indéniable du commerce numérique. Ces trois approches comprennent:

  • Rassembler de meilleures données sur le commerce numérique et l’emploi.
  • Surveiller les tendances en évolution et favoriser une meilleure compréhension par les décideurs des questions liées au commerce numérique.
  • Donner la priorité au développement des compétences en commerce numérique dans la gestion de la relation client numérique et le marketing.




David Porteous, fondateur et président de BFA, recommande aux décideurs politiques de «suivre une approche test-and-learn – expérimentation ciblée afin de formuler des stratégies et des politiques plus complètes au fil du temps, telles qu’une version numérique du programme de travaux publics ciblant les jeunes ou de tester l’exemption de certaines lois du travail et de la fiscalité pour encourager une politique active d’iWorker». ”Il ajoute:“ Il est déconseillé de ne rien faire car les quelques années à venir offrent une opportunité de façonner une structure de travail plus productive.

Neo Sesinye

Articles de même catégories

Orange signe un accord pour la construction d’un nouveau câble sous-marin très haut débit entre Mayotte et Grande Comore

Publi Tech Echo

GE Power publie un livre blanc sur la Numérisation de la transmission et de la distribution d’énergie en Afrique

Publi Tech Echo

Côte d’Ivoire: L’entreprise DAT digitalise le secteur du transport

Publi Tech Echo

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire plus

Privacy & Cookies Policy