Publi Tech Echo
Home » 2019: Les pays africains les plus propices au développement des Start-up en Afrique
ACTUALITES

2019: Les pays africains les plus propices au développement des Start-up en Afrique

A en croire la liste ayant fait état des plus fortes croissances dans le monde, les pays africains ont fait d’énormes prouesses à ce propos. Avec un réseau de startups florissant, l’Afrique a vraiment le vent en poupe et a fait d’énormes progrès en 2019.

Cette dynamique n’aurait aucune raison d’être changée en cette année 2020, selon le FMI. Cette information a été également confirmée par d’autres institutions de même que la Banque Mondiale qui ont eu à publier quelques chiffres.

Pour l’année 2019, le Soudan s’est montré plus performant, ayant enregistré un chiffre de croissance de 8,2%. Il est suivi de près par le Rwanda, qui a fait un chiffre de 8,1%. Viennent après successivement la Côte d’Ivoire avec un chiffre de 7,3%,  l’Éthiopie qui enregistre  7,2%, suivie non loin par  le Sénégal dont le chiffre est évalué à 6,8%;  le Bénin 6,7%. En dernière position, vient l’Ouganda dont le chiffre de croissance est estimé à 6,2%.

Une prévision montre que tous ces pays  enregistreront aussi un taux de croissance supérieur aux 6 % en 2020. La moyenne de cette croissance donne un chiffre global de 3,8%. Cependant, des ralentissements sont notés au niveau de certaines puissances économiques telles le Nigéria qui a commis un chiffre de  2,5%, même s’il est en train de chercher à s’améliorer  et l’Afrique du Sud, qui par ailleurs a été vraiment affecté par une grave crise d’électricité et dont le chiffre est de 1,1%.

Dans l’ensemble, tout s’annonce bien pour les états africains. Selon un rapport annuel de la Brookes Institution, une nette amélioration et une forte croissance économique est prévue pour l’horizon 2024 avec les chiffres suivants: le Sénégal avec 8,3%, le Rwanda 7,9%, le Niger 7,3%, l’Ouganda 7,2% et le Mozambique 6,9%.

L’écosystème technologique africain n’a pas également été en reste, ce qui a fait que les startups évoluant dans ce domaine ont eu à recevoir un financement total de 1,3 milliard de dollars selon le rapport de financement annuel de Weetracker’s. Ceci est un véritable record, car de toute l’histoire, c’est la première fois que le financement franchit la barre du milliard de dollars.

Le Nigeria et le Kenya ont reçu à eux deux seuls les  81,5% des investissements, surtout avec les investisseurs chinois qui ont eu à financer  à hauteur de 210 millions de dollars OPays et PalmPays, deux nouvelles sociétés de paiement au Nigeria.

Cependant, toutes ses prévisions et améliorations sont un peu tachées par des données qui pourraient vraiment refroidir plus d’un à savoir la dette en euro-obligation de l’Afrique qui a vraiment explosé ces dernières années d’un côté et les prévisions du changement climatique qui pourrait très bien attenter à la productivité du secteur primaire.

Hélène Faye, Publi Tech Echo

Articles de même catégories

Le concours « coder en français » démarre avec 50 jeunes du CEM de Lambaye

Publi Tech Echo

Togo: La restriction d'Internet et des réseaux sociaux sauvera t-elle Faure?

Publi Tech Echo

Le tweet qui divise la communication digitale de la présidence du Sénégal

Publi Tech Echo

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire plus

Privacy & Cookies Policy